Modele fluo

Certaines lampes ont un réflecteur interne opaque. La couverture du réflecteur varie de 120 ° c à 310 ° de circonférence de la lampe. Souvent, une lampe est marquée comme une lampe réflecteur en ajoutant la lettre “R” dans le code du modèle, donc un F # #T # # lampe avec un réflecteur serait codé comme “FR # #T # #”. Les lampes à très haut rendement (VHO) avec réflecteurs peuvent être codées comme VHOR. Aucune désignation de ce type n`existe pour la quantité de couverture de réflecteur que la lampe a. Depuis leur introduction en tant que produit commercial en 1939, de nombreux types différents de lampes fluorescentes ont été introduits. La nomenclature systématique identifie les feux de masse sur la forme globale, la puissance nominale, la longueur, la couleur et d`autres caractéristiques électriques et éclairantes. Dans les années 1970, Thorn Lighting a introduit un tube d`adaptation de 8 pieds d`économie d`énergie en Europe. Conçu pour fonctionner sur le ballast existant de la série 125 W (240 V), mais avec un remplissage de gaz et une tension de fonctionnement différents, le tube fonctionnait à seulement 100 W. une efficacité accrue signifiait que le tube ne produisait que 9% de réduction du lumen pour une réduction de puissance de 20%.

[6] ce premier tube à économie d`énergie reste un tube T12 même aujourd`hui. Cependant, les remplacements de remplacement pour tous les autres tubes d`origine T12 étaient de T8, ce qui a contribué à créer les caractéristiques électriques requises et à économiser sur les nouveaux revêtements de polyphosphor/Triphosphor (et plus coûteux), et ceux-ci étaient encore plus Efficace. Notez que parce que ces tubes étaient tous conçus comme des tubes de modernisation à équiper dans des raccords T12 fonctionnant sur des ballasts de série sur des alimentations de 220 – 240 V, ils ne pouvaient pas être utilisés dans les pays du secteur 120 V avec des conceptions de matériel de contrôle intrinsèquement différentes. Environ 1980 (au Royaume-Uni, au moins), certains nouveaux raccords fluorescents ont été conçus pour ne prendre que les nouveaux tubes de modernisation (les supports de lampe sont conçus pour ne pas prendre T12 tubes, sauf pour 8 pieds de longueur). Les premiers tubes halophosphate T12 restaient disponibles en pièces de rechange jusqu`au 2012. Ils s`intègrent dans des raccords plus anciens et certains raccords modernes qui emploient des supports de lampe à serrure hélicoïdal, même si les raccords modernes n`ont pas été conçus électriquement pour eux. Les lampes à haut rendement sont plus lumineuses et sont pilotées à un courant électrique plus élevé, ont des extrémités différentes sur les broches de sorte qu`ils ne peuvent pas être utilisés dans le mauvais appareil, et sont étiquetés F # #T # #HO, ou F # #T # #VHO pour une sortie très élevée. Depuis le début jusqu`au milieu des années 1950 à aujourd`hui, General Electric a développé et amélioré la lampe Power Groove avec l`étiquette F # #PG17. Ces lampes sont reconnaissables par leur grand diamètre (21/8 “), la forme du tube rainuré et un capuchon R17d à chaque extrémité. Les tubes en forme de U sont FB # #T # #, avec le B signifiant “plié”. Le plus souvent, ceux-ci ont les mêmes désignations que les tubes linéaires. Les ampoules circulaires sont FC # #T #, avec le diamètre extérieur du cercle (pas de circonférence ou de watts) en centimètres étant le premier nombre et le deuxième numéro faisant référence à la taille du tube.

Dans les années 1990, les tubes T5 plus longs ont été conçus en Europe (ce qui en fait en Amérique du Nord dans les années 2000), en plus des plus courts (mentionnés ci-dessus) déjà en usage dans le monde entier. Dans les années 1990, les différents tubes économes en énergie ont été introduits aux États-Unis, mais contrairement aux tubes T8 introduits en Europe, ils ne sont pas Rétrofits et exigent de nouveaux ballasts correspondants pour les conduire. L`exécution d`un tube T8 avec un ballast pour T12 réduira la durée de vie de la lampe et peut augmenter la consommation d`énergie. [7] le type de tube doit toujours correspondre aux marquages sur l`appareil d`éclairage. Les lampes sont typiquement identifiées par un code tel que FxxTy, où F est pour fluorescent, le premier nombre (XX) indique soit la puissance en watts ou la longueur en pouces, le T indique que la forme de l`ampoule est tubulaire, et le dernier nombre (y) est le diamètre en huitièmes d`une pouce (parfois en millimètres, arrondi-jusqu`au millimètre le plus proche). Les diamètres typiques sont T12 ou T38 (1 1 ⁄ 2 ou 38 mm) pour les lampes résidentielles avec ballasts magnétiques, T8 ou T26 (1 ou 25 mm) pour les lampes commerciales à économie d`énergie avec ballasts électroniques, et T5 ou T16 (5 ⁄ 8 ou 16 mm) pour les très petites lampes , qui peut même fonctionner à partir d`un appareil alimenté par batterie.

liftdivision